Ce site dédié à l'oeuvre de Charles JULIET est un espace de documentation subjective et de rencontre entre ses Lecteurs et l'Association "La Cause des Causeuses", Avec son accord, les principaux événements concernant son actualité éditoriale et ses rencontres publiques y sont évoqués.

Editeur Principal P.O.L.

Réédition de GIACOMETTI aux Editions P.O.L

Livre-giacometti-formatpoche

 


Dans cet ouvrage, paru une première fois en 1985, puis en 1995 chez P.O.L., Charles Juliet décrit l’œuvre et la vie de Giacometti en privilégiant, bien sûr, ce qui, lui, l’émeut. C’est-à-dire, principalement la quête, la recherche du plus profond et d’une vérité intérieure que révèlent les sculptures et les dessins de l’artiste. Aussi de temps à autre, l’exposé, qui n’en est pas vraiment un mais plutôt une méditation à peine cachée, est-il interrompu, et relancé, par quelques anecdotes inédites, un poème, ou des notes visiblement prélevées du journal de l’auteur. Un Giacometti, où s’exprime toute la lucidité de Charles Juliet, sa ferveur, son intelligence. Peu de critiques ont perçu à ce point l’homme au travers de ses œuvres et nous ont fait partager l’humilité et la grandeur de cet artiste exceptionnel.


Une grande exposition événement sur l’œuvre de Giacometti se tiendra au Musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq du 13 mars au 11 juin 2019.

Source : Editions P.O.L 

 

http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-4758-3


Charles JULIET | Lueur après labour | Journal III 1968-1981 | Réédition #formatpoche | P.O.L

 

Numérisation_20170124

 

 

     " Quand tu me dis ta soif, tu calmes la mienne.

 

    On voit des êtres ayant de grands dons intellectuels, s'exprimant avec aisance, ayant accompli de brillantes études et peut-être acquis une vaste culture, mais n'ayant aucun sens du fondamental.

    A l'inverse, il est des êtres qui ne savent pas s'exprimer, qui peuvent n'avoir rien lu et paraître intellectuellement limités, mais qui ont le sens du vrai et du fondamental que j'identifie pour ma part à la véritable intelligence.

    Aussi peut-on dire que ce sens de l'essentiel, cette connaissance intuitive de l'être humain et des profondeurs de la vie,sont indépendants et des dons intellectuels et de la capacité à s'exprimer.

    (On conclura que je ne dis là que banalité. Sans doute. Mais cette intelligence dont je parle, il est encore tant de gens pour vouloir la reconnaître chez ceux qui en sont privés, et la dénier à ceux qui la possèdent. Je pense notamment à ces êtres en qui vit ce sens du fondamental, mais qui n'en ont pas conscience. Je connais de tels êtres et peut-être est-ce à leur intention que je rédige cette note.)"

 

 

Charles JULIET | Lueur après labour | #formatpoche  P.O.L. | Décembre 2016 | p.200


Charles Juliet à la Librairie LUCIOLES à Vienne (38) Samedi 23 Novembre à 16H

Si comme nous , vous avez raté la rencontre de la LIBRAIRIE PASSAGE en semaine  le 21 Novembre, Retrouvez Charles JULIET chez son ami libraire Michel BAZIN à  Vienne pour découvrir son JOURNAL VII Apaisement déjà évoqué, et son Journal VI  Lumière d'automne en version poche chez P.O.L avec une superbe couverture.

 

Charles Juliet Lumières d'automne P.O.L


L'Association Paragraphe invite Charles JULIET le 19 Janvier 18H, à la LIBRAIRIE DU BAL DES ARDENTS

 

Paragraphe reçoit Charles Juliet
Mercredi 19 janvier 2011à 18 h
à la librairie "le Bal des Ardents", 17 rue Neuve , Lyon 1er

Une rencontre autour du tome VI de son journal "Lumières d'automne" (P.O.L 2010)

  • Un temps de dialogue et de lectures sur un cheminement personnel, la lumière des saisons... sur l'ouverture vers l'autre, l'actualité du monde et le monde des livres et des arts.

  • Un temps de questionnement sur le genre littéraire du journal, sur l'écriture et son mouvement.

CharlesJuliet.jpg




Ecrire – une manière
de palper   pétrir   modeler
la substance interne
             (Journal tome VI / p. 60)

 

 


Bernard NOËL et Charles JULIET en présence... sur la Scène Poétique cycle de poésie parlée de Patrick DUBOST, ce Mercredi 15 Décembre à 18H30, à la Bibliothèque Municipale de LYON Part Dieu

Formes qui parlent Anne Pétrequin (c)

D’œil à œil, à l’épreuve du poème …

Evocation croisée d’une fréquentation intensive des peintres

Bernard NOËL est né le 19 Novembre 1930,
à Sainte-Geneviève-sur-Argence dans l’Aveyron.
Charles JULIET est né le 30 Septembre 1934,
à Jujurieux dans l’Ain.

Bien connus  des bibliophiles, l’un écrit en pensant, l’autre pense en marchant…
Tous deux ont publié une œuvre imposante et impliquée dont l’essentiel a été édité chez P.O.L.
Ils ont bâti cette œuvre avec des mots, chacun de leur côté. Apparemment distants, ils demeurent  pourtant  solidarisés par une amitié discrète et profonde.  Une amitié aux larmes qui, en traversant silencieusement les années, est devenue une sorte de nappe phréatique intouchable. Présence indécelable pour le lecteur inattentif, ou encore indifférent à ce qui constitue la place du langage et du silence dans la verticalité de ces hommes rares, des hommes à cœur ouvert.
Le murmure de cette eau, qui est peut-être celle des origines, nous est parvenu, pas à pas, dans la plénitude utile de la lecture sans témoins. C’est en découvrant lentement leurs poèmes, et cette pulsation intime qui est également présente dans le mouvement d’accueil porteur qui a conduit Bernard NOËL à lire Charles JULIET, à faire connaître ses propos écrits sur le peintre et ami Bram Van Velde, puis à plaider efficacement afin que cette écriture longtemps solitaire et taraudée par le doute, soit publiée par l’intermédiaire de Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS.
Cette Scène Poétique constitue donc un moment exceptionnel de retrouvailles qui, sous l’alibi du poème, revêtent un caractère événementiel de première importance.

Marie-Thérèse Peyrin

 

 

«  Un ami, on en sait infiniment moins de lui que l’impression qu’il vous fait. Autrement dit, l’espace mental qu’ouvre l’amitié touche à tant de choses à la fois qu’on ne les sait pas, car on ne saurait les exprimer à leur rythme et dans leur instant.
    L’amitié est d’ordinaire qualifiée par l’entente, mais ce n’est pas l’entente qui crée la rencontre, c’est la violence déchirante, insistante d’une possibilité commune plus forte que la différence  »

                                                   Bernard Noël         

                                                                                                                                                                           


«  La quête de soi est essentiellement et avant tout la recherche d’une liberté intérieure. Celle-ci est  si difficile à conquérir qu’elle n’est souvent atteinte que dans les dernières années d’une vie , Rembrandt, Cézanne, Bram van Velde ont peint le meilleur de leur œuvre dans le dernier tiers de leur existence. »

                                                  Charles Juliet


Cette soirée découle d’une initiative amicale de l’Association Lyonnaise La Cause des Causeuses
http://la_cause_des_causeuses.typepad.com

***

La Scène Poétique a reçu, en sept années d’existence, entre autres :

Démosthène Agrafiotis (Grèce)
Nadine Agostini
Anas Alaïli (Palestine),
Jean Antonini
Isabel Asunsola (Espagne)
Pierre Autin-Grenier
Edith Azam
Isabelle Baladine Howald
Vincent Barras (Suisse)
Hervé Bauer
Philippe Beck
Janick Belleau (Québec)
Patrick Beurard-Valdoye
Julien Blaine
Jean-Pierre Bobillot
Yves Bonnefoy
Lionel Bourg
Le Groupe BoXoN
Thomas Braichet
Cyril Bret
Jean de Breyne
Charles-Mezence Briseul
Anne-James Chaton
Nicolas Chazel
Giuseppe Conte (Italie)
Christian Cottet-Emard
Séverine Daucourt-Fridriksson
Florence Delay
Saleh Diab (Syrie)
Frank Doyen
Ariane Dreyfus
Jean-Pascal Dubost
Armand Dupuy
Duo Duo (Chine)
Werner Dürrson (Allemagne)
Antoine Emaz
Denis Ferdinande
Violaine Forest (Québec)
Alessandro de Francesco (Italie)
Mohammed El Amraoui
André Gache
Renée Gagnon (Québec)
Pierre Gallais,
Albane Gellé
Nicolas Giral
Sandrine Gironde
Liliane Giraudon
Jean-Marie Gleize
Michaël Gluck
Jacques Goorma
Fred Griot
George Hassomeris
Vincent Hoarau
Jean-Louis Houchard
Frédéric Houdaer
Charles Juliet
Béatrice de Jurquet
Leslie Kaplan
Anne Kawala
D. Kimm (Québec)
Roger Lahu
Catherine Lalonde (Québec)
Patrick Laupin
Mylène Lauzon (Québec)
Samuel Lequette
Sébastien Lespinasse
Geneviève Letarte (Québec)
Sophie Loizeau
Sabine Macher
Thierry Martin-Scherrer
Odile Massé
Jérôme Mauche
Emmanuel Merle
Jacqueline Merville
Michèle Métail
Jean-Baptiste Monat
François Montmaneix
Proteus Morganii
Chantal Neveu (Québec)
Sylvie Nève
Bernard Noel
Valère Novarina
Camille Olivier
Charles Pennequin
Christophe Petchanatz
Serge Pey
Robert Piccamiglio
Jean-Yves Picq
Isabelle Pinçon
Emmanuelle Pireyre
Siegfried Plümper-Hüttenbrink
Claudio Pozzani (Italie)
Christian Prigent
Thierry Renard
Jacques Rebotier
Jean-François Robic
Alain Robinet
Germain Roesz
Jacques Roubaud
Valérie Rouzeau
James Sacré
Caroline Sagot-Duvauroux
Annie Salager
Yann Serra
Jean-Pierre Spilmont
Gwenaëlle Stubbe (Belgique)
Michel Thion
Pierre Tilman
Roland Tixier
Serge Tomé (Belgique)
Véronique Vassiliou
Joël Vernet
Eric Villeneuve
Hubert Voignier
Cosima Weiter
Alain Wexler
Klaus-Dieter Wirth (Allemagne)
Claude Yvroud
Annie Zadek...

Beaucoup de beaux moments,
dans de bonnes conditions techniques - merci aux techniciens ! -
et de bonnes conditions d’accueil - merci à Sylvie Bouteille ! -
et dans des relations sereines pour la communication :
- merci à Geneviève Chovet & Maud Botalla ! -

Et merci à Patrick Bazin, ancien directeur,
d’avoir permis l’existence de tout cela.

J’ai une pensée particulière pour ceux que,
entre autres, et outre les lyonnais et rhône-alpins,
je voulais inviter prochainement (et qui n’étaient pas encore venus) :
Joël Bastard, Philippe Boisnard, David Christoffel, Ludovic Degroote,
Jean-Michel Espitallier, Patricia Esteban (Espagne), Bartolome Ferrando (Espagne),
Lili Frikh, Hortense Gauthier, Alain Helissen, Joël Hubaut, Marie Huot, Pierre Le Pillouer,
Philippe Longchamp, Hubert Lucot, Pierre Ouellet (Québec), Sibila Petlevski (Croatie),
Virginie Poitrasson, Anne Portugal, Dominique Quelen, Sapho,
Fiona Sampson (Grande-Bretagne), Lucien Suel, Claude Vercey... etc... etc...
et beaucoup de nos amis québécois encore !...
                                                                Patrick Dubost

***

Pour en savoir plus sur la Scène Poétique (son historique) :

http://patrick.dubost.free.fr/la_scene_poetique.html



Bon Anniversaire Charles Juliet ! Affût !

 

mes outils

je me les suis

façonnés

 

mes dalles

je les ai extraites

charriées taillées

polies

 

mais achevé

mon apprentissage

alors qu' il me faut

commencer à graver

 

quel mot choisir

quelle phrase inventer

qui dirait:

 

les murailles franchies

les marches forcées

les années errantes

les affres de la soif

l'inévitable agonie

 

et quel autre mot

quelle autre phrase

évoquerait

l'oeil qui s'inverse

sonde ses tréfonds

accueille une autre

lumière

 

laisse l'un

dresser en lui

ses forêts

 

 

déverser

ses torrents

 

lui céder

ses immensités

sans frontières

 

 

 

Charles JULIET, AFFÛTS, 

P.O.L,1995, p.156.